OBJECTIF DU COURS

Cours donné par Jean Charron

Description du monde contemporain des médias québécois, des institutions et des structures qui le régissent; des pratiques et des modes de fonctionnement qui le caractérisent; des contenus et de leur réception; des enjeux et des débats qui y ont cours.

Lien :Presentation_cours

Système médiatique québécois

Dualité structurelle des médias

Le système médiatique obéit à deux logiques en partie contradictoires:

  • Logique industrielle (Médias en tant qu’entreprises et critères économiques)
  • Logique institutionnelle (Médias en tant qu’institution et critères politiques, culturels et sociaux)

Institution:

Cadre d’action dans lequel le comportement des acteurs est régi par des rôles socialement définis.

La notion d’institution renvoie donc à l’existence de normes, de règles ou de principes d’action qui orientent le comportement des gens dans un cadre donné (comme dans la famille, l’école, l’armée, l’université, le système judiciaire, etc.).

Fonctions institutionnelles des médias

  • Information des citoyens et des consommateurs
  • Expression des points de vue sur les affaires collectives
  • Surveillance de l’exercice des pouvoirs
  • Expression et épanouissement des identités culturelles
  • Transmission des valeurs
Caractéristiques générales du système médiatique québécois

Contexte globale:

  • Contexte économique: économie libérale capitaliste
  • Contexte politique: social-démocratie, démocratie parlementaire et fédéralisme
  • Contexte culturel: dualité linguistique
  • Contexte géographique: système centralisé et influence américaine

Tendances lourdes:

  • Intégration économique (concentration, convergence, mondialisation)
  • Innovations technologiques
  • Expansion du système médiatique

Acteurs du système médiatique

Médias
  • Presse écrite
  • Radiodiffusion (radio et télévision)
  • Distribution de signaux (câble et satellites)
  • Autres (Internet, agences de presse, producteursindépendants)

Instances de régulation

  • Organismes étatiques (politiques publiques)
  • Organismes non-étatiques (auto-régulation)

Autres acteurs (publicitaires et annonceurs, messageries, imprimeries, sondages d’écoute, etc.)

Organismes étatiques de régulation

  • Gouvernement fédéral (Parlement fédéral, Cabinet fédéral, Ministère du Patrimoine canadien, Industrie Canada, Comité permanent sur les communications et la culture, etc.)
  • Gouvernement du Québec (Assemblée nationale, Ministère des communications et de la culture, Commission parlementaire sur les communications et la culture, etc)
  • Organismes publics de réglementation (CRTC, Régie des services publics, Bureau de la concurrence, etc.)
  • Organismes subventionnaires (Téléfilm-Canada, Conseil des Arts, etc.)

Organismes non-étatiques de régulation

  • Associations patronales (ACR, ACJ, AQQ, ACQ, ACTC)
  • Associations syndicales (FNC, UDN)
  • Associations professionnelles (FPJQ, SRQ, SCRP, )
  • Organismes d’auto-réglementation (CPQ, CNP, …)
  • Publics organisés (Amis de la radiotélévision canadienne, Association nationale des téléspectateurs, ICEA,…)

Autres acteurs importants

  • Industrie publicitaire (agences de publicité et annonceurs)  Agences de presse (AFP, Reuter, AP, UPI, PC)
  • Messageries de presse (Benjamin, Dynamiques)
  • Agences de distribution de communiqués (Telbec-CNW)
  • Sociétés de sondages d’écoute et de validation de tirage (BBM, Neilsen, ABC )

Principales entreprises de l’industrie des médias au Québec

  • Astral
  • Bell Globe Media
  • CanWest Global
  • Cogeco
  • Corus
  • Power Gesca
  • Quebecor
  • Radio Nord
  • Transcontinental

La production de l’information

La collecte d’information

L’information reçue:

  • Communiqués et conférences de presse
  • Dépêches d’agence
  • Autres médias
  • Autres informateurs

L’information recherchée:

  • Sources documentaires
  • Entrevues
  • Observations

Processus journalistique

chef des nouvelles-> reporter -> réviseur -> secrétaire de rédaction
Le traitement de l’information et les genres
  • Information rapportée : nouvelle, reportage, compte rendu, interview…
  • Information expliquée : analyse, enquête, chronique spécialisée…
  • Information commentée : éditorial, commentaire, billet, caricature, chronique d’opinion…

Critères de sélection des informations

  • Nouveauté (extra-ordinaire) • Importance
  • Actualité et ponctualité
  • Proximité• Célébrité
  • Continuité (les précédents)
  • Caractère négatif
  • Caractère conflictuel
  • Simplicité

Cadre législatif

Il y a une politique nationale sur la radiodiffusion, mais pas en ce qui concerne la Presse écrite.

Arguments contre l’intervention de l’État dans le domaine de la presse écrite 

  • L’État est l’ennemi de la liberté de presse.
  • Le libre marché garantit le droit du public à l’information
  • Il incombe aux médias de s’auto-discipliner

Arguments en faveur d’une intervention de l’État dans le domaine de la presse écrite 

  • La concentration de la propriété menace la liberté de presse
  • La liberté de presse est une liberté responsable
  • Il faut repenser la liberté de presse en fonction du droit du public à l’information.
  • L’auto-réglementation a ses limites
  • L’État démocratique est le dépositaire du bien commun

Arguments en faveur de l’intervention de l’État dans le domaine de la radiodiffusion  

  • Argument technique (rareté des ondes)
  • Argument juridique (ondes publiques)
  • Argument politique (l’expression d’opinion n’est pas la vocation première de la radio)
  • Argument culturel (protéger la culture canadienne de la menace américaine)
Loi sur la radiodiffusion  
1.définit les objectifs et les principes de fonctionnement du système de radiodiffusion au Canada;
2.crée le CRTC, qui est chargé:
  • d’établir la réglementation;
  • d’attribuer des licences aux exploitants de services de radiodiffusion (radio, télé, câble, satellite);
  • de surveiller le fonctionnement du système.

3. crée un service public de radiodiffusion (SRC-CBC).

 Quelques instances d’auto- réglementation 

  • Conseil de presse du Québec
  • Fédération professionnelle des journalistes du Québec
  • Association canadienne des radiodiffuseurs
  • Conseil canadien des normes de la radiotélévision
  • Association canadienne des directeurs de l’information radio télévision
  • Association canadienne de la télévision par câble
  • Les normes canadienne de la publicité

Micro-économie des médias